REGARDEZ LA PIÈCE COMPLÈTE
synopsis

Dans un quartier populaire de Montréal, durant les années cinquante, s’est formé une bande d’adolescents. Limités et étouffés par leurs origines très modestes, Tarzan, Moineau, Tit-Noir, Passe-Partout et Ciboulette cherchent à conjurer leur sort et à accéder à une meilleure situation en faisant de la contrebande de cigarettes américaines. Mais voilà qu’un jour, Tarzan, le chef de la bande, est surpris par un douanier au moment de passer illégalement la frontière. Pris par la peur et la panique, Tarzan perd ses moyens et tue le douanier…

Zone s’apparente plutôt à l’esprit de Robin des Bois qu’au phénomène des gangs de rue. Bien qu’il ait écrit cette pièce il y a près d’une soixantaine d’années, Marcel Dubé a su lancer un cri de désespoir qui résonne encore aujourd’hui.


Guillaume Houët nous parle du rôle que joue la lumière sur la scène théâtrale.
Éclairages
MARCEL DUBÉ

Né à Montréal en 1930, il fonde la troupe de la Jeune Scène, qui remporte de nombreux prix au Festival national d’art dramatique de 1953 avec Zone. En cinq ans, Radio-Canada diffuse, à la radio, 14 de ses dramatiques et, de 1952 à 1972, présente à la télévision 23 téléthéâtres, deux feuilletons et un quatuor. L’œuvre de Dubé est immense : plus de 300 titres. Membre de l’Académie canadienne-française, il en a reçu la médaille en 1987. Il a été récompensé de nombreux prix, dont notamment le Prix du Gouverneur général du Canada pour les arts de la scène en 2005.

Nicolas Desfossés - Tarzan

Nicolas Desfossés termine un baccalauréat spécialisé en théâtre à l’Université d’Ottawa. Au fil des ans, on a pu le voir dans diverses productions de la troupe Désinvolte à titre de comédien et de metteur en scène, de même que dans des pièces telles que L’importance d’être Constant d’Oscar Wilde et Les Papillons de nuit de Michel Marc Bouchard (Théâtre de l’Île), de même que Les Zurbains, lors du passage du Théâtre Le Clou au Centre national des arts.

Dave Jeniss - Moineau

Dave Jeniss est comédien, auteur et scénariste autodidacte. Depuis 2004, il a paru dans des pièces telles que Wigwam de Jean-Frédéric Messier, Hamlet le Malécite d’Yves Sioui-Durant, Les Contes urbains 2009 au théâtre La Licorne. Auteur de Wulustek, il a aussi joué dans cette pièce en mars 2011 au Théâtre Prospero. Il a participé à plusieurs projets de télévision, dont la série pour enfants Mouki (APTN) à titre de personnage principal. La mise en chantier de son deuxième texte de théâtre, Takkuashtin et la liberté des âmes, a débuté en septembre 2010 au Théâtre la Catapulte.

Maxime Lavoie - Passe-Partout

Maxime Lavoie termine actuellement son baccalauréat en théâtre à l’Université d’Ottawa. On a pu le voir dans plusieurs productions dont Turcaret d’Alain-René Lesage (La Comédie des Deux Rivers, 2008), Lavalléville d’André Paiement et Rappel de Patrick Leroux (Théâtre Tremplin, 2008 et 2010). Maxime est monté sur les planches en mars 2011 pour la compagnie Dérives Urbaines dans la pièce Gatineau by Night de Luc Moquin, et en juin dans Retour à Prypiat (Théâtre Le Dehors) dans le cadre du festival Fringe d’Ottawa.

Richard J. Léger - Le chef

On a pu voir le comédien et dramaturge Richard J. Léger dans Le Désir de Michel Marc Bouchard au Théâtre de l’Île, dans Et si on tuait l’ennui? de Luc Moquin au Théâtre Dérives Urbaines à Gatineau, dans Iphigénie en trichromie de Michel Ouellette (co-production du Théâtre du Nouvel-Ontario et La Catapulte), et dans Plaisirs de l’intelligence : Montaigne au Centre national des Arts. Il a également été directeur artistique de la compagnie Dramamuse du Musée canadien des civilisations, et interprète dans le cadre de diverses productions télévisuelles, dont la série pour les 9-12 Motel Monstre. Richard était finaliste pour le Prix Trillium pour sa pièce Faust : chroniques de la démesure.

Frédérique Thérien - Ciboulette

Frédérique Thérien amorce sa carrière de comédienne professionnelle en force avec une production du Théâtre de la Catapulte, L’illusion comique de Pierre Corneille, en automne 2009. À l’été 2010, elle décroche un rôle important au Théâtre de l’Île dans La Cousine Germaine, production pour laquelle elle fut d’ailleurs mise en nomination aux Prix Rideau Awards dans la catégorie artiste en émergence, interprétation. On l’a vu également dans une comédie du Théâtre Belvédère, Adieu Beauté de François Archambault, au printemps 2011.

Jean-Simon Traversy - Tit-Noir

Jean-Simon Traversy a terminé le Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2007. Depuis, il a joué au théâtre dans Les Fourberies de Scapin de Molière (Repercussion Theater), Tendres Totems et croquis cruels de Francis Monty (Théâtre Juré Craché), De l’amour et des restes humains de Brad Fraser (Théâtre 4 Pattes), Pour faire une histoire courte de Frédéric Blanchette (La Parade sans originaux), Macbeth d’Eugène Ionesco (Absolu Théâtre), Fragments de mensonges inutiles de Michel Tremblay (Théâtre français de Toronto) et Cap sur Feydeau (La Parade sans originaux).

Jean-Stéphane Roy - Mise en scène

Depuis sa sortie de l’Option-théâtre au Collège Lionel-Groulx en 1988, Jean Stéphane a joué dans plus d’une soixantaine de productions, dont Cuirette dans la pièce Hosanna de Michel Tremblay, à Toronto avec Pleiades Theatre. En plus de jouer, il a écrit et compte plus d’une centaine de mises en scène à son actif. Il a remporté plusieurs prix, dont le Masque de la production franco-canadienne pour L’Avare de Molière (TfT). Depuis 2008, il enseigne le jeu et la mise en scène à l’Université d’Ottawa.

Antoine Coté Legault - Dramaturge

Antoine Coté Legault obtient en 2009 son baccalauréat en théâtre de l’Université d’Ottawa, où il complète actuellement une maîtrise en théorie théâtrale et dramaturgie. Il est co-auteur d’Autopsie de biscuits chinois (Théâtre Belvédère et Théâtre du Trillium, 2011). En 2011, on a pu le voir dans Retour à Pypiat (Fringe Ottawa). Pratiquant du slam, Antoine a représenté l’Outaouais au Grand Slam 2010. Il est aussi de la publication de Slam poésie du Québec (Vent d’Ouest, 2010).

Dominic Manca - Scénographie

Titulaire d’un baccalauréat en beaux arts et technique théâtrale de l’Université d’Alberta, Dominic a d’abord travaillé à titre de directeur technique et régisseur en résidence pour l’UniThéâtre à Edmonton. Il a participé entre autres à la production Cow-boy poétré de Ken Brown et a conçu la scénographie de Encore de Marc Prescott en 2006. Il a travaillé avec le Théâtre français de Toronto comme régisseur dans le cadre de diverses productions. En 2009, il réalise la scénographie et les éclairages des Médecins de Molière (TfT et Théâtre La Catapulte), qui lui valurent une nomination aux Prix Rideau Awards.

Alain Lauzon - Régie et assistance à la mise en scène

Alain Lauzon est diplômé de l’Université Laurentienne en arts d’expression. Tout récemment, il assurait le rôle de coordonnateur des opérations pour les Jeux de la francophonie du Grand Sudbury 2011. En tant que régisseur, il a participé à la tournée Médecins de Molière (Théâtre français de Toronto et La Catapulte) et de Rage (Théâtre La Catapulte). Alain est également comédien.

Nina Okens - Costumes

Nina a signé les costumes de Titus Andronicus, The Merchant of Venice et Much Ado About Nothing pour Shakespeare in the Rough, de même que The Awakening, Orchidelierium et Medici Slot Machine pour Pea Green/Theatre Voce. Installée à Toronto depuis 1996, Nina a aussi signé des costumes au Théâtre Sheridan. Cela fait plusieurs années qu’elle est costumière attitrée au Théâtre français de Toronto, où elle a œuvré dans le cadre de nombreuses productions.

Guillaume Houët - Éclairages

Guillaume Houët est impliqué dans le milieu de la danse et du théâtre depuis une douzaine d’années. Il s’est joint fréquemment aux compagnies d'Ottawa-Gatineau à titre de concepteur. Sa carrière l’a emmené au Rwanda avec la compagnie torontoise Volcano Theatre de même qu’en Europe, avec la compagnie de danse Flak. Il est récipiendaire de nombreux prix dans le milieu théâtral.

Lindsay Tremblay - Direction de production

Lindsay Tremblay occupe le poste d’agente de production et de tournée au Théâtre La Catapulte depuis 2007. Ayant poursuivi ses études en parallèle, elle a récemment obtenu son baccalauréat en théâtre avec concentration en administration à l’Université du Québec en Outaouais. Elle a travaillé en tant que régisseuse pour plusieurs compagnies théâtrales. En 2010, Lindsay a reçu le Prix Rideau Awards ainsi que le Prix d’excellence artistique arrière-scène de Théâtre Action pour son travail dans le cadre du Projet Rideau (La Catapulte).

L’étonnante prestation du policier, tout comme l’immense détresse du chef de la bande nous font oublier le fossé historique et culturel qui sépare notre époque du contexte de grande crise au Québec. ”
Amandine Sanial, L’Express de Toronto, février 2012
AUTRES CRITIQUES

En quarante-quatre ans d’existence, et avec plus de 240 productions à son actif, le Théâtre français de Toronto (TfT) est devenu un des plus importants théâtres de langue française à l’extérieur du Québec. Aujourd’hui, le TfT accueille à chaque saison plus de 10 000 spectateurs venus de toute la région métropolitaine et du sud-ouest de l’Ontario, et il compte près de mille abonnés. Il offre à son public francophone et francophile un répertoire varié qui comprend créations, œuvres canadiennes, internationales et grands classiques. Ses productions partent régulièrement en tournée à travers l’Ontario et le Canada.

Fondé par un groupe de jeunes artistes sous la direction de Patrick Leroux en 1992, le Théâtre La Catapulte est aujourd’hui perçu comme une des forces artistiques les plus importantes du Grand Outaouais et du Canada français. Compagnie professionnelle de création, de production et de diffusion enracinée en Ontario français, La Catapulte propose aux adolescents et au grand public des expériences théâtrales audacieuses et éclectiques nourries par la fougue de la relève et par des artistes établis.